Fusion des Ecoles primaires – réunion du 5 novembre 2010

Compte rendu de la réunion avec M.Claval, inspecteur de la circonscription le 5 novembre 2010.


Fusion des écoles élémentaires : du nouveau pour la rentrée 2011 ?

M. Claval, l’Inspecteur de la circonscription, a souhaité rencontrer  le 5 novembre 2010, les parents d’élèves des deux associations (FCPE et APE) afin de discuter de la restructuration des deux écoles élémentaires de cycles (CP-CE1 au 9 plaine et CE2-CM2 au 11 plaine). Il est prévu de fusionner  pour la rentrée 2011 ces deux écoles en une seule école élémentaire allant du CP au CM2 et dirigée par un seul directeur.

Un point « historique »

En novembre 2009, le débat avait été ouvert sur la transformation des deux écoles élémentaires de cycle en deux écoles allant chacune du CP au CM2. Avant de prendre cette décision de restructuration, l’inspecteur avait souhaité entendre les parties, les équipes pédagogiques des deux écoles et les parents d’élèves.

A cette époque, aussi bien les équipes pédagogiques que les parents d’élèves, s’étaient opposées à ce projet. Les arguments avancés étaient :

  • Risque de multiplication des classes de double niveau
  • Problèmes dans les cours de récréation dus à la grande différence d’âge entre les enfants de CP et ceux de CM2
  • Rupture pour les enfants qui après avoir passé plusieurs années au sein du même groupe d’élèves seraient séparés. Au sein d’un même niveau, une partie des enfants du 11 Plaine seraient retournés au 9 Plaine et une partie des enfants du 9 Plaine seraient répartis au 11 Plaine. Les enfants de maternelle passant en CP auraient été répartis sur les deux écoles.

La structure en Ecole de cycle permettait :

  • le brassage d’enfants du même âge
  • un travail coopératif et la mise en commun de moyens entre classes de même niveau

Pour mémoire : Compte-rendu de la réunion concernant le projet de restructuration des écoles 9-11 Plaine du 12 novembre 2009.

A l’issue de ces discussions, M. l’inspecteur avait décidé d’ajourner ce projet pour la rentrée 2010.

 La restructuration à nouveau envisagée pour la rentrée 2011

 A la réunion du 5 novembre 2010, participaient M. Claval, les deux directrices des écoles élémentaires et des représentants des deux associations de parents d’élèves. Cette réunion avait pour objet de discuter de la mise en place de la réorganisation des deux écoles de cycle en une seule école élémentaire. Nous avons compris que la décision de proposer à monsieur l’Inspecteur d’académie cette restructuration était déjà engagée avant la réunion.

Les arguments avancés par M. Claval pour expliquer cette restructuration ont été avant tout pédagogiques : Il s’agissait d’éviter des ruptures dans le parcours de l’élève entre le CE1 et le CE2, de faciliter les discussions entre équipes des cycles 2 (jusqu’au CE1) et cycle 3 (a partir du CE2), de mettre en commun des moyens (par exemple la salle informatique existant au 11 plaine mais pas au 9 plaineafin de permettre l’acquisition du Brevet informatique et Internet dès le CP comme il est préconisé dans les programmes). M. Claval souhaitait discuter de cette nouvelle organisation aussi bien avec les équipes pédagogiques (ce qu’il a fait le 5 novembre à midi) qu’avec les parents pour que les préoccupations et inquiétudes des uns et des autres puissent être prises en compte.

M. Claval a ensuite expliqué pourquoi cette réorganisation devait se faire dès la rentrée 2011. En effet, les travaux du groupe scolaire débuteront durant l’été 2011 pour une durée programmée de 18 mois (hypothèse actuelle qui restera à confirmer lors d’une prochaine réunion). Les travaux toucheront principalement la maternelle. La réorganisation des écoles du 9 et 11 plaine permettra alors de trouver de la place pour accueillir durant la durée des travaux 3 classes de maternelle dans les locaux de l’école élémentaire.

Les représentants des parents d’élèves, ont alors exposé leur vision sur cette restructuration.

.            La structure actuelle en école de cycle convient tout à fait aux parents, car elle présente de nombreux avantages (voir compte-rendu de l’année précédente). Cependant, dans la mesure où cette structure ne pourrait être conservée,  l’organisation en école unique leur parait largement préférable par rapport à une réorganisation en deux écoles concurrentes allant du CP au CM2. En effet les points d’achoppement soulignés en 2009 (et rappelés au début de ce compte rendu), ne se posent pas dans le cadre d’une organisation sur une seule école

Le secteur, ne devant pas changer, il y aurait donc toujours trois classes par niveaux en moyenne et comme actuellement, peu de classes à double niveaux.

o   Les cours de récréation pourraient rester séparées avec une cour des grands et une cour des petits. Les enfants d’une même classe d’âge ne seraient plus séparés.

o   Le travail pédagogique coopératif au sein d ‘n même niveau pourrait continuer.

o   Les équipes pédagogiques ne seront pas restructurées dans cette réorganisation. Il s’agit d’une évolution dans la continuité.

·           La plus grosse évolution  consistera à passer de deux structures moyennes (6 et 9 classes) avec deux directeurs à une grosse structure (15 classes) avec un directeur. Les parents d’élèves ont évoqué l’importance de pouvoir rencontrer le directeur, et qu’il puisse rester disponible et accessible pour les parents. En particulier les parents apprécient dans l’organisation actuelle de pouvoir échanger avec les directrices en amenant les enfants à l’école. Il parait important que le directeur garde du temps pour la gestion pédagogique et humaine de l’école et ne se fasse pas monopoliser par une gestion administrative trop prenante dans une grosse structure.

M. Claval a alors précisé  que pour des grosses structures (plus de13 classes), les directeurs se voient actuellement proposer une aide à temps partiel, sous forme d’un emploi aidé, qui peut représenter 50% d’un temps plein. La nomination du nouveau directeur sera faite en juin. La nomination de la personne « support » devrait avoir lieu vers la rentrée. Ce calendrier, bien tardif pour les parents, est imposé par le calendrier des mouvements de personnel au sein de l’éducation nationale.

·           Les parents ont insisté sur le fait qu’un certain nombre de points d’organisation doivent être clarifiés. Y aura-t-il toujours deux gardiens ? les enfants rentreront il par une porte ou par deux portes ? Les équipes d’animateurs (le temps de midi) seront-elles revues. Sera-t-il possible de garder deux BCD et deux BCDistes ?

M. Claval a répondu que ces points ne relevaient pas de ses compétences  mais de la Circonscription des Affaires Scolaires (C.A.S.) qui est l’employeur des gardiens, des BCDistes et des animateurs. Il fera remonter ces questions auprès de la C.A.S., tout particulièrement en ce qui concerne la BCD, car la lecture est centre des apprentissages.

·           Les parents d’élèves ont émis le souhait que la cour des grands et la cour des petits soient préservées. L’inspecteur a répondu que ce point d’organisation étant interne à l’école ne devrait pas poser de problèmes.

·           Les parents d’élèves ont émis le souhait d être associés aux réflexions organisationnelles avec les différents interlocuteurs (directeurs de l’école, inspection, mairie). Les parents ont insisté sur le fait qu’une organisation sera mise en place durant les travaux de la maternelle, mais il ne faut pas perdre de vue qu’ il y aura un « après les travaux ». Une réflexion devra être menée sur l’organisation de l’école à cette échéance plus lointaine. Si certains aménagements transitoires doivent être faits durant les travaux, il sera important de souligner qu’il ne s agit que de transitoires. L’inspecteur répond qu’une réunion d’information sur les travaux où seront invités les parents aura lieu dans le courant du mois de décembre.

En conclusion, la FCPE est attachée au fonctionnement en école de cycle, mais n’est pas opposée à ce projet de restructuration en une école. Il conviendra de s’assurer qu’il se fasse dans le respect de la scolarité et de l’environnement des enfants, et du bon fonctionnement de l’école pour tous ses acteurs.

Cette entrée a été publiée dans 11 Plaine, 9 Plaine, Projet de fusion le par .

A propos FCPE Plaine Grands Champs

La FCPE Plaine Grands Champs est une des 2 associations de parents d’élèves du groupe scolaire comprenant la maternelle 12 rue des Grands Champs et les deux écoles élémentaires des 9 et 11 rue de la Plaine dans le 20e arrondissement de Paris. L'association a d'abord une action locale: Les parents élus sont force de propositions et d’actions dans les conseils d’école, à l'inspection et à la Mairie du 20e et participent activement à la vie et l'animation de l'école… L’association est aussi rattachée à la FCPE nationale (fédération des conseils de parents d’élèves de l’enseignement public) qui se bat pour une école qui assure la réussite de tous les enfants, en s’appuyant sur les valeurs fondamentales de la gratuité, la laïcité, l’égalité et la solidarité.

Une réflexion au sujet de « Fusion des Ecoles primaires – réunion du 5 novembre 2010 »

  1. Ping : Mobilisation pour le devenir des écoles 9 et 11 Plaine à la rentrée 2017 | PLAINE GRANDS CHAMPS

Les commentaires sont fermés.