Archives pour la catégorie 11 Plaine

Informations concernant l’école élémentaire 11 rue de la Plaine 75020 Paris

Elections 2018-2019. Les élus au 11 Plaine

Les élus  du 11 plaine pour les élections du Vendredi 12 Octobre 2018:

Elus_11Plaine_2018-2019

Visite des ateliers sur les Temps d’Activités Périscolaires (TAP) au 11 rue de la plaine le 23 mars 2018

Télécharger le compte-rendu

La responsable est Nathalie Garibo nous a expliqué que les TAP accueillent entre 12 et 18 enfants chacun. Outre les animateurs, il y a une accompagnatrice qui emmène les enfants au centre d’animation avec l’animateur de l’atelier et aussi une animatrice qui s’occupe des enfants handicapés.

Elle nous a expliqué comment sont assurés les remplacements en cas d’absence :

Elle dispose d’un vivier d’animateurs ville de Paris qui peuvent assurer les ateliers.

En revanche, pour ce qui est des ateliers via les associations, elle n’a pas ou peu de possibilité. Les intervenants ne préviennent pas toujours ou les associations n’ont pas d’intervenant pour remplacer. Heureusement les absences ne sont pas fréquentes.

Le principe est que ce sont les enfants qui choisissent leurs ateliers.

Deux ateliers sont à l’année: chorale et danse contemporaine mais peuvent être rejoints en cours éventuellement.

Pour les autres, les enfants font fin décembre 3 choix pour le 2eme et le 3eme trimestre.

Il y a toujours possibilité de s’arranger si les enfants n’aiment pas l’activité qu’ils ont choisie.

Globalement, tout fonctionne bien dans une ambiance sereine et agréable. Les enfants s’y plaisent et les animateurs semblent vraiment impliqués.

Les enfants sont plutôt calmes, parfois ils ont l’air fatigués (c’est vendredi après-midi)…

Des animateurs vont chercher les enfants dans les classes à 15h et les descendent en récré jusqu’à 15h20.

Il est arrivé une fois ou deux que l’animateur oublie d’aller chercher les enfants à la fin de la classe et donc qu’ils loupent la récré

Le souci principal est celui des locaux: comme il pleuvait par exemple, les groupes qui devaient être dehors (jeux sportifs des CP et des CM) ont été regroupés dans le préau du 9 et le gymnase du 11, doublant donc le nombre d’enfants présents dans ces espaces qui ne sont pas énormes.

Le bruit engendré par les 30 enfants dans le gymnase qui font des tirs de panier de basket est très gênant pour le cours de danse à côté….voire insupportable pour l’animatrice, 2 garçons ont choisi cet activité.

Les ateliers accueillent des enfants du 9 et du 11. Hervé, le BCDiste qui anime l’atelier « posters » a adapté les activités assez différenciées selon l’âge des enfants (pixel art ou travail aux carreaux).

En chorale, il y a un accompagnateur au piano. Ils font un échauffement … etc avant de chanter.

En couture, il n’y avait que des filles… Celles qui avaient fini lisaient, il semble que sur le 3e trimestre 3 garçons aient choisi cette activité, c’est un petit pas vers la mixité.

En jeux de société, c’est tranquille, détente et repos. En « kids coding »

L’animatrice essaie de proposer autre chose que des jeux…mais c’est assez compliqué pour elle.

En hip hop, les enfants semblent avoir déjà acquis pas mal de choses. c’est mixte.

Le lieu (préau) n’est pas adapté pour se mouvoir par terre,  se concentrer etc (carrelage,

passage…).

Nous n’avons pas été au centre d’animation voir l’atelier cirque.

Sectorisation des collèges : rendez-vous avec M Le Bars, adjoint de la Maire du 20ème arrondissement chargé des affaires scolaires

Vendredi 15 décembre 2017 au matin, des représentants de parents d’élèves FCPE et APE ont rencontré Alexandre Le Bars, adjoint à la Maire du 20ème chargé des affaires scolaires, et Julie Hardy, chargée de mission auprès de la Maire du 20ème, dans la salle du conseil de la Mairie du 20ème.

Étaient également présents Guillaume Delmas, conseiller au cabinet de Patrick Bloche, adjoint à la Maire de Paris chargé de toutes les questions relatives à l’éducation, et Olivier de Peretti du Bureau de la prévision scolaire à la DASCO.

M de Peretti a montré que les effectifs chutaient dans le 1er degré à Paris depuis 2014 (3000 enfants en moins à Paris en premier cycle l’année prochaine) + chutes des naissances : 2015 et 2016 sont les deux années les plus basses.

Les enfants du baby-boom autour de l’an 2000 sont actuellement au lycée ce qui a pu entraîner des problèmes d’effectifs. Les années qui suivront seront stationnaires avant une baisse des effectifs.

C’est un contexte favorable à une refondation des sectorisations primaires et collèges.

M Delmas a alors présenté le vœu de la Mairie de Paris basé sur le « trépied » : mixité, démographie et liaison CM2-6ème. Ce vœu entraînerait un changement de calendrier des sectorisations scolaires pour revoir simultanément les sectorisations primaires et collèges au printemps pour les harmoniser(pour le moment, la sectorisation primaire menée par chaque arrondissement est discutée au printemps et la sectorisation collège menée par le département (Paris) à l’automne, indépendamment l’une de l’autre). Ce rapprochement permettrait d’avoir une vision plus globale sur Paris.

Ce vœu doit être voté au conseil de Paris début février 2018. A la suite de ce vote, au printemps 2018, démarreraient les discussions pour les sectorisations primaire et collège de la rentrée 2019. Les débats publics se termineraient mi-septembre 2018 et les délibérations finales seraient menées en novembre 2018.

A la fin de l’hiver-début du printemps, M Le Bars prévoit des réunions de concertation avec les parents, en séparant les 20èmes nord et sud.

Cette harmonisation a déjà été testée avec succès sur la nouvelle ZAC Clichy-Batignolles dans le 17ème arrondissement. Le 20ème est un bon candidat pour la suite de la mise en place de ce projet.

Le rapprochement des calendriers des sectorisations du 1er et du 2nd degré s’accompagnerait de :

  • la création d’un « observatoire de la mixité sociale et de la réussite éducative » qui réunirait entre autres des parents d’élèves par l’intermédiaire des fédérations. Cet observatoire appuierait ses discussions sur les « éléments objectivés » fournis par un conseil scientifique (voir le travail effectué par Julien Grenet, économiste, sur les secteurs multi-collèges). Cet observatoire organiserait des réunions publiques et publierait des rapports.
  • la mise en place d’une convention (en cours de négociation) entre la ville et l’académie pour permettre l’échange de données afin d’avoir une connaissance plus fine des parcours scolaires de chaque élève ce qui affinerait les sectorisations primaire et collège.

En conséquence, les sectorisations ne changeront pas à la rentrée 2018.

La discussion n’a pas permis de définir plus en détail vers quel résultat les politiques s’attendent à ce que tende le nouveau système ni quels outils seront utilisés. Les secteurs multi-collèges ont été évoqués plusieurs fois et pourraient revenir sur le tapis mais ce n’est pas sûr.

Pour ce qui concerne le groupe scolaire Plaine-Grands-Champs, ce rapprochement des calendriers devrait déboucher sur une sectorisation sur 2 collèges (annonce claire et précise de M Le Bars).

Comme pour la sectorisation dans les écoles primaires, la sectorisation des élèves dans les collèges est basée sur leur adresse. Les deux écoles élémentaires de la rue de la Plaine, 9 et 11, partageant le même secteur, leurs élèves sont sectorisés sur les mêmes collèges.

Vous pouvez vérifier sur quel collège votre enfant est sectorisé en utilisant le site : perimsco.paris.fr